Une philosophie de l’universel

Une philosophie de l'universel

« Chaque individu doit travailler à son propre développement, à son propre enrichissement, à condition qu'il ne le fasse pas uniquement pour lui-même, mais pour le bien de la collectivité. À ce moment-là, on ne parle plus seulement de collectivité mais de fraternité. La collectivité n'est pas encore la fraternité. La fraternité est une collectivité où règne une véritable cohésion, car chaque individu travaille consciemment pour le bien de tous. « En réalité, on distingue da

Prix conseillé: EUR 9,60 Prix: EUR 8,00

Article précédent :

Article suivant :