Religion Monde
                                                                                                                                                                                                            Sectes & Religions

Message d'unité entre Musulmans et Chrétiens

   Tout arabe doit éviter de véhiculer les énergies ‘AR’ qui renvoient à Arès, le dieu de la colère, de la vengeance et de la destruction. AR doit se transmuter en RA, le Dieu-Universel, le Dieu-Solaire. AB (de arabe) leur rappelle leur lien avec le peuple juif qui parle du Père ABBA.

   Les religieux arabes sont musulmans. Si leur prophète, Mahomet, revenait, il appellerait l'attention de chacun sur la signification du mot        « musulman ». Musulman veut dire soumis. Or, tout individu, quelle que soit son idéologie religieuse, devrait être ‘soumis’ au Soi Divin inhérent à chacun. Qu'importe la religion, du moment que l'on n’altère pas sa fonction originelle. Unissez toutes les religions dans une même et unique fleur aux mille pétales : l’ATMA, KETHER, BRAHMARANDRA. Unissez-vous dans l'amour et la nouvelle religion qui s'annonce : la religion universelle globalisante. N'entrez pas dans le jeu des Illuminati qui se servent du JE individuel, de l’ego. Quitter l'empreinte du JE(U) et réunissez-vous dans le NOUS fusionné.

   Soyez conscients des manipulations, des conspirations d'origine extra-terrestre, et réfugiez-vous dans l'AMOUR, la tolérance et la confiance. SOYEZ UN. Développez le discernement pour trouver la PAIX. Celui qui est PAIX est au centre et à pratiqué la voie du juste milieu. Orient et Occident s'unissent dans le même inspir, conservent leurs origines dans le temps d'apnée, et expirent le souffle de la vérité. Pour unir le principe trinitaire, développez l'Amour, seule force inébranlable, véritable et perdurable.

   Soyez AMOUR et vivez AMOUR.

                                                         OM SHANTI, SHANTI, SHANTI
 

« Israël »

L'énergie de la région - Canalisation de Kryeon - (extrait du livre le nouvel humain, l'évolution de l'humanité)
Canalisation donnée au jardin de la Tour de David, dans la vieille ville de Jérusalem, dans l'après-midi du mercredi 30 septembre 2015.

Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service magnétique.
J'affirme une fois de plus que l'endroit où je me trouve et ce qui s'est passé ici en ce jour ne font aucun doute, tout comme ce que bon nombre d'entre vous vivent encore en ce moment. Dire que ce lieu est magnifique ne lui rend pas justice. Vous avez vu aujourd'hui ce que des multitudes ne verront jamais (les dizaines de milliers de pèlerins rassemblés au Mur des Lamentations à l'occasion du Souccot). Voir des humains s'adresser chacun à sa façon à la source créatrice est une expérience très particulière, n'est-ce pas ? Leur dévouement de toute une vie à leur foi en un seul vrai Dieu est très profond. Leur Dieu est un Dieu historique, magnifique à leurs yeux et aux vôtres.
   La lettre d'aujourd'hui est le E et le thème qui lui est associé est « l'Énergie de la région » Il me faut être circonspect pour que vous compreniez exactement mon intention. Ce dont je vais parler brièvement n'est pas ce que vous croyez. Je ne parle pas de l'énergie d'Israël, car ses frontières se sont déplacées au fil du temps, ainsi que vous l'avez appris plus tôt dans la journée. Vous avez su qui a conquis qui, quand et comment. Vous avez été témoins de l'histoire de nombreux temples et vu ce qui en est resté. Tout cela fait parti de l'histoire de l'humanité.
   Je veux parler de cette région et des événements qui s'y sont déroulés. Je veux parler des Israélites, des Juifs historiques et de ce qui s'est réellement passé. Je veux parler d'Abraham et de ce qui s'est produit dans cette région. Réfléchissez à certaines formules que vous avez peut-être lues dans les Écritures ou entendues de la bouche des plus grands sages hors des Écritures. Ils ont employé le terme « élu » en référence au peuple juif. Laissez-moi vous faire part de sa signification, qui n'est peut-être pas celle que l'on vous a enseignée.
   Les Juifs sont-ils le « peuple élu » ? Absolument. Mais élu dans quel but ? Ce n'est pas celui qu'on vous a indiqué. Les Juifs ont été élus, c'est-à-dire choisis pour apporter à la Terre une chose qu'elle n'avait pas. Ils l'ont fait, et cela s'est passé ici même, dans cette région. Les Juifs ont amalgamé différentes philosophies ayant cours sur la planète et ils ont trouvé le seul vrai Dieu. C'est pour cela qu'ils ont été choisis. Si la terre est maintenant monothéiste, c'est grâce à ce qui a eu lieu ici, dans cette région du monde. Pensez-y, et pensez aux changements que cela a entraînés.
   Les Juifs ont donc donné à la planète la doctrine du seul vrai Dieu qui s'est répandue partout dans le monde. Ce message leur a coûté très cher, ainsi qu'à d'autres habitants de cette région. Je vous le demande : d'où venez-vous ? À quoi vos parents croyaient-ils ?, À quoi croyez-vous ? Y a-t-il plusieurs dieux où un seul ? Dans tous les pays d'où vous venez géographiquement parlant (il s'adresse aux 300 membres de l'auditoire), on croit en un Dieu unique. Et c'est en raison de ce qui s'est passé ici.
   Le « peuple élu » a donc été choisi pour donner à la planète une unité à laquelle elle continue de croire et qu'elle apprécie encore. Cette unité et l'unicité de l'Esprit. Depuis la source créatrice, je m'adresse à vous, à la Terre monothéiste, en raison de ce qui a eu lieu ici. Nous rendons hommage à la lignée d'Abraham car elle est devenue celle de la planète entière sur le plan spirituel. C'est de cela que je veux vous entretenir, en des termes peut-être un peu inattendus.
   Le message du peuple élu a créé des dissensions dans toute la région, des dissensions qui ont duré très longtemps et qui perdurent encore aujourd'hui. Les religions se font la guerre pour imposer un Dieu unique et le peuple que ce seul vrai Dieu est censé favoriser. Ces arguments sont devenus le nœud du problème. Mais les juifs ont été élus pour donner à la Terre un principe unificateur, même si celui-ci a semé le chaos dans le domaine de la spiritualité humaine.
   Cette unicité a maintenant la possibilité de se répandre et d'évoluer, et la responsabilité de cela incombe encore au peuple élu. J'en reparlerai au moment opportun. Ceux qui écoutent (et ceux qui lisent) ce message comprendront ce que tout cela signifie à ce moment de l'histoire humaine. Il était prévu que la nouvelle énergie postérieure à 2012 créerait une nouvelle forme d'unité entre les humains. Il vous faudra du temps pour grandir et mûrir au sein de cette énergie et pour que vos croyances s'y transforment.
   Mais le peuple élu, la descendance d'Abraham, a pour mission d'écrire « le reste de l'histoire ». Il devra unifier son territoire, s'unir à ses ennemis en deçà et au-delà de ses frontières. Cette fois encore, il donnera à la planète ce dont elle a besoin. Qui peut mieux le faire que le peuple qui nous a donné le seul vrai Dieu ? C'est ce peuple qui doit agir. Il est bien placé pour le faire et il est prêt à le faire. Les Juifs doivent unifier ceux qui les entourent et réaliser la paix sur la Terre. Comment est-ce possible ? Comment qui que ce soit peut-il changer la situation actuelle, les murs qui ont été dressés, les différends, les frustrations, l'histoire ?
   Un jour viendra, très chers, où ce territoire qui n'a pas changé depuis des millénaires s'extraira de son uniformité. Il y aura des percées dans l'évolution de la conscience. Des avancées minimes, mais vous verrez un début de compassion entre individus, et ces petits pas se multiplieront. L'idée voulant que la confiance permette l'ouverture des frontières - ce qui ne s'est jamais produit - se concrétisera. Quand ? Quel en sera le catalyseur ? Comment un tel changement sera-t-il possible ? Votre présence ici apporte un début de réponse à ces questions, très chers. Cette semaine, vous plantez le germe d'une nouvelle conscience. Vous apprenez des choses sur le peuple élu, non pas sur ce qu'il a accompli mais sur ce qui lui reste à faire.
   C'est la nouvelle mission des Israéliens et des Israélites, ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. C'est ce que nous répétons depuis vingt-six ans. Et nous réaffirmons encore une fois dans cette nouvelle énergie qu'« ainsi vont les Juifs, ainsi va la Terre ». Entendez bien. Que ferez-vous de cette affirmation ? Je veux que vous diffusiez ce message dans votre pays, que vous le répétiez à tous ceux que vous rencontrez. Portez tous ces gens dans votre cœur et rendez-leur hommage pour la mission dont ils ont été investis. Souvenez-vous de chaque visage, des tenues d'apparat et du cérémonial. Ce n'est peut-être pas ce que vous vous attendiez à voir où ce que vous choisiriez pour votre propre parcours spirituel, mais souvenez-vous de la compassion que ces gens ressentent envers leur Dieu. Très chers, ils ressentiront petit à petit cette compassion non seulement envers leur Dieu, mais envers l'humanité tout entière. 
   Dieu est en vous. C'était la lettre E.
   Et il en est ainsi.


Croyants, êtes-vous là ?

Cher hindou, selon votre doctrine, que devriez-vous faire en ce moment ? Que vous a-t-on enseigné ? Que ressentez-vous intérieurement comme vrai ? Qu’est-ce qui est approprié en ce moment, selon vos vieux maîtres terrestres ? Que devez-vous faire de cette énergie ? Sentez-vous qu’il se passe quelque chose ? Y travaillez-vous ? Vous a-t-on dit que vous faisiez partie de l’énergie de la Terre ? Cher hindou, je vous pose la question : Qui êtes-vous cette fois-ci et pourquoi êtes-vous ici ? Que vous ont apporté toutes vos vies successives qui puisse à ce jour aider la planète ?
Cher bouddhiste, que vous a-t-on dit que vous pourriez faire ? Faites-vous vraiment partie du Tout ? Y a-t-il une unité qui implique tout ce qui existe ? Le cas échéant, cela vous place au cœur du présent défi, n’est-ce pas ? Ne voyez-vous pas comment vous pourriez atteindre les autres par l’énergie que vous produisez ? Produisez donc cette énergie, car vous êtes puissant, mon ami. Vous êtes une personne paisible au milieu de la tempête et votre vibration est importante pour cette planète.
Cher juif, que vous a-t-on dit que vous pourriez faire ? Vous êtes en mode de survie, comme toujours. Vous tremblez de peur, même si vous ne vivez pas nécessairement en Israël. Que pouvez-vous faire ? Croyez-vous à la prière ? Parmi tous les peuples, votre histoire est celle qui est connue le mieux. Vous avez vu les miracles de Dieu. Vous vous rappelez comment vous avez réussi à sortir d’Egypte ? Tout cela est réellement arrivé. Le ciel vous a nourri. Cela a vraiment eu lieu. N’est-ce pas un miracle ? Cela pourrait-il survenir encore, cette fois-ci en délivrant la planète entière ? Qu’en dit votre religion ? Y a-t-il une limite ?
Cher juif, saviez-vous que votre lignage fut établi en fonction d’une future résolution de ce problème ? Vous faites partie de la solution, non du problème. Vous êtes de la race karmique fondamentale, de la nation qui peut faire avancer les choses en constituant un catalyseur de la paix sur la Terre. Cela vous fait-il trembler de peur ? « Il n’y a pas de solution. Il n’y en a jamais eu. Cela va durer toujours. Les problèmes sont insolubles. » Est-ce bien vous qui dites cela ? Que ferez-vous, cher juif ? Rappelez-vous les paroles de votre maître prophète, Élie. Voyez ce dont un être humain est capable. Songez à la sagesse de votre lignage et gardez les yeux fixés sur Jérusalem. Calmez votre colère, car elle est indigne de votre magnificence.
Cher chrétien, que ferez-vous ? Que vous a-t-on enseigné ? Et la lumière du maître, le Christ ? Que vous a-t-elle révélé ? Vous a-t-on appris que vous pouviez changer les choses par la prière ? N’est-il pas question quelque part de « déplacer des montagnes » ? Oui, bien sûr. Ne vous a-t-on pas appris à prier aussi avant chaque repas ? Qu’est-ce que la prière ? Tout simplement une communication avec Dieu. C’est un outil puissant et vous êtes à la hauteur. Joignez-vous donc aux hindous, aux bouddhistes et aux juifs pour envoyer de la lumière aux endroits qui en ont besoin. C’est le moment de le faire. Vous faites profondément et magnifiquement partie de la solution. Votre lumière est si forte !
Cher musulman, vous aimez le Prophète, n’est-ce pas ? Retournons ensemble à la grotte. J’aimerais vous faire réfléchir un peu. Vous priez autant que quiconque et vous le faites à intervalles réguliers. Vous croyez donc à la prière ! Alors, pourquoi ne pas commencer vos prières différemment ? Ce faisant, vous ne violerez aucun de vos enseignements puisque vous prierez pour l’avènement de la paix sur la Terre. Dans la grotte, le prophète Mahomet a rencontré l’ange. Rappelez-vous ce que celui-ci lui a dit, comme se fut écrit : « Allez rassembler les tribus d’Arabie et donnez-leur le Dieu d’Israël. » Et c’est la vérité. Voyez dans quelle direction étaient orientés les tapis de prière. Ils faisaient face à Jérusalem avant d’être réorienté vers la Mecque pour des raisons politiques. Considérez toute la beauté de cette union demandée par le Prophète, et pas seulement avec les Arabes. Que pouvez-vous faire ? Prier ! Vous êtes tous puissants. Un milliard. Vous êtes une partie de la solution. Bien sûr, il y a aussi tous les autres que je n’ai pas mentionnés et que j’invite à s’ajouter à cette liste où je n’ai inclus que les religions majoritaires de la planète.
Il est temps de faire avancer les choses !

Un Chrétien peut être un meilleur Chrétien.
Un Musulman un meilleur Musulman.
Un Hindou un meilleur Hindou...
 

Une poupée de sel qui voulait connaitre la profondeur de l'océan prit un fil à plomb pour le sonder et s'approcha si près du bord qu'elle finit par se dissoudre dans l'eau et elle put ainsi connaitre ce qu'elle voulait connaitre... Mais elle ne put jamais revenir sur la rive pour raconter son expérience. Voilà l'essence de tous les enseignements religieux.

Convaincs-toi que tu es l'Esprit Universel, immortel.
Cela facilitera chaque pratique religieuse.
Si au contraire, tu te recroquevilles dans l'illusion d'être corps, sens et Moi individuel, quelle que soit la discipline spirituelle que tu entreprendras, ce sera comme un fruit acide qui pourrira avant d'être mûr.

Permettez à toutes les différentes fois de subsister, laissez-les fleurir afin que la Gloire du Seigneur puisse être chantée dans toutes les langues et sur tous les tons.
Respectez-les et considérez-les valables jusqu'à ce qu'elles allument la flamme de l'Unité.
Voilà l'Idéal !

Sai Baba (Avatar cosmique de l'ère du poisson).

 

LE MESSAGE DU CHRIST à toutes les ÉGLISES

Moi, le CHRIST, je suis venu expressément pour vous enseigner la vérité sur les origines de la « personnalité humaine ». J’expliquerai exactement pourquoi et comment l’humanité a été dotée d’une propension innée à la volonté égocentrique et d’un désir non maîtrisé d’autogratification et d’autodéfense.
  Il ne s’agit pas de péché – mais d’une partie du processus naturel de création.
  Il n’y a pas de punition venant d’en haut !
  Les hommes, du fait de l’exercice volontaire et nuisible de leur ego, s’attirent eux-mêmes leur punition.

NOTEZ BIEN : C’est pourquoi, de même que les livres d’enseignement scientifique deviennent superflus du fait que l’esprit humain découvre et assimile de plus en plus de connaissances scientifiques nouvelles, il faudrait permettre à la forme présente de la chrétienté, construite sur de fausses doctrines centrées sur ma crucifixion, de mourir de mort naturelle.
  NB… : Votre crise mondiale actuelle, qui crée un nouvel effondrement des Lois Internationales et établit les fondations d’un futur terrorisme planétaire, indique clairement qu’aucune religion au monde ne possède
la connaissance requise et l’autorité suffisante pour initier des changements dans les façons de penser de l’humanité qui pourrait la conduire directement à la paix et à la prospérité.
  LE VÉRITABLE DIRIGEANT SPIRITUEL
sera capable de démontrer à sa communauté pourquoi et comment l’état d’esprit moderne crée les calamités et les horreurs, lesquelles se créent dans son « état de conscience » et ne commencent qu’à peine à déployer leur plein effet parmi vous, sous forme d’épidémies, de tremblements de terre, d’inondations, de famines, de guerres, de révolutions et autres tragédies. Soyez certains qu’aucun mal ne survenant sur votre terre n’est un « désastre naturel ». Tout ce qui est contraire à votre parfait bien-être prend d’abord naissance dans votre « état de conscience humain » avant de prendre forme dans votre expérience planétaire. C’est ce que j’ai tenté de dire aux Juifs lorsque j’étais sur Terre, et j’ai pleuré lorsqu’ils ont ri et refusé de me croire. Ils m’ont traité de fou.
  Que les églises ne fassent pas la même erreur !
  Du fait que les églises sont moribondes, cristallisées dans leurs rituels et leurs dogmes, leurs prêtres et leurs pasteurs sont incapables de répondre aux besoins spirituels en évolution des ardents chercheurs de Vérité. En conséquences, les églises se vident. Si elles veulent durer, les églises doivent éliminer leurs différences et avoir l’humilité d’accepter que l’inspiration n’arrive pas nécessairement sur terre par des moyens qui leur semblent acceptables. Elles doivent se rappeler que Moi, le Christ, je n’étais pas acceptable aux yeux des Juifs. Les églises doivent garder l’esprit et le cœur ouverts pour recevoir ce qu’elles ressentent intuitivement être une Vérité Supérieure à celle à laquelle elles s’accrochent et abandonner les vieilles croyances qui ont permis à la BÊTE de prendre le contrôle de la pensée humaine.
  Priez sincèrement, de toute votre âme, votre esprit et votre cœur, pour une véritable illumination plutôt que pour la réitération d’anciennes croyances erronées. Réveillez-vous et reconnaissez que ces rituels et croyances obsolètes n’ont pas accompli ce que promettaient mes paroles à l’humanité, quand je disais que vous feriez «  de plus grandes choses encore » que moi.
En attendant, et jusqu’à ce que la véritable illumination vous vienne – (après beaucoup de méditation et de prières) – enseignez, démontrer et vivez

                                              l’AMOUR FRATERNEL

Le Christ revient : Il révèle sa surprenante vérité

- Beaucoup de gens confondent la religion et la spiritualité qui n'est pas un système religieux ou une philosophie culturelle. Pour le spiritualiste, la spiritualité est une fonction naturelle vivante de l'être humain, car elle débouche généralement sur des démarches corporelles, émotionnelles et mystiques, cherchant à générer une expérience transcendante, une relation (selon l'une des étymologies de religion) avec Dieu, le Soi, la Conscience, l'Âme, le Monde, le Devenir etc.



© Religions Monde